Luca, Franck Thilliez

Publié le par Pascal K.

Luca 
Franck Thilliez

Éditions Fleuve noir / 2019
544 pages

Paris s’inonde, le monde devient immonde; Thilliez nous place sur une même longueur d’onde : l’hécatombe !

Préparez-vous à souffrir et à vous sentir totalement impuissants. Ce deuxième point, frustrant, concernera également les protagonistes de cette histoire !

Soit ! L’ambiance générale qui nous tombe dessus, en ouvrant ce livre, est pesante et très incertaine. L’éthique qui découle des faits révélés nous présente dès le départ son côté moraliste. Un couple apparemment sans histoire, bien sous tous rapports, a pris une décision, mûrement réfléchie, mais lourde de conséquences.

L’auteur attaque notre conscience après seulement quelques pages tournées. Une équation à une seule inconnue sera le départ de ce thriller dérangeant ! Parfois, le choix qui s’offre à nous n’en est pas vraiment un ...

C’est lors d’un automne bien pourri, en pleine forêt, dans la région parisienne, que nous allons avoir l’honneur de partager une scène de crime avec Lucie Hennebelle et Franck Sharko. Nous serons à leurs côtés pour découvrir un corps désorganisé - euh ... donc les organes à l’air libre ! -, au fond d’une tombe improvisée. Un charmant accueil viscéral.

Un temps pourri pour une enquête qui l’est tout autant, mais ô combien fascinante pour notre couple d’enquêteurs qui vivent leur job jusqu’au plus profond de leur âme. Ce n’est jamais simple avec eux ...

Une lettre reçue à la criminelle sera le signal de départ d’une seconde investigation pour la Crim’, un départ d’enquête plutôt surréaliste, mais ô combien inquiétant ! Une mise en garde menaçante et définitive se trouve dès à présent entre les mains de l’équipe de Sharko.

Cette missive, qui met en garde les moutons que nous sommes face à la société 2.0, face aux nouvelles technologies et face à l’intelligence artificielle, présente une menace de mort très concrète. Un chantage 2.0 : effet répulsif pour Franck Sharko, flic traditionnel et intuitif.

L'auteur utilise ici ce qui touche presque 100 % de la population « moderne » : le numérique, les réseaux sociaux et le net. Tente-t-il ne nous faire peur avec ça ? Et comment. Il faut admettre qu’il n’a pas besoin d’aller chercher trop loin pour nous angoisser, il lui suffit de relater les faits que nous vivons et provoquons déjà quotidiennement !

Nous crions tout de suite au scandale dès que la protection de nos données est mise à mal mais, paradoxalement, nous balançons toute notre vie, jusqu'à notre âme, et celle de nos proches, sur les réseaux sociaux. Sans même s’en rendre compte ? Bref, du pain béni pour démarrer une trame qui nous concerne toutes et tous ! 

Lorsqu’un hacker audacieux, virtuose du numérique, pro de la voltige digitale va refaire surface, ça sera le branle-bas de combat dans le nouveau "36" parisien.

L’auteur ne va pas s’arrêter à de simples banalités numériques. C’est au niveau du timing que l'enquête va s’avérer être croustillante ! Un individu, face à des enquêteurs perplexes et incrédules, va vous offrir l’opportunité de vous faire tourner les neurones comme les aiguilles folles d’une horloge.

Lors de cette intrigue tentaculaire, nous serons contraints d’essayer de comprendre ce qui peut bien lier les faits suivants: un couple désireux d’avoir un enfant issu d’une mère porteuse - un homme qui s’écroule, mort, à une heure bien précise devant le commissariat - une jeune joggeuse kidnappée - un homme retrouvé éviscéré au fond d’une tombe de fortune et, finalement, celui qui tisse le lien entre tous ces événements: un homme déterminé, extrêmement intelligent, instable, haineux envers les réseaux sociaux et la technologie numérique, mais qui les maîtrise !

Franck Thilliez, pour contrer cette avalanche d’horreur, nous mettra entre les mains des flics en souffrance, traumatisés et assez mal en point. Un nouveau personnage va nous accompagner dans cette aventure, une jeune flic un peu tête brûlée - encore une ! -, avec ses lourds secrets, avec ses démons, coriaces, accrochés à ses basques. Mais il n’est malheureusement plus l’heure de préserver ces flics - cela arrive-t-il ?? -, car l’horloge tourne déjà à plein régime. Un compte à rebours vient de démarrer.

L’instinct de chasse, de la traque va nourrir chacun des flics qui se trouvent dans une impasse, dans une voie à l’issue écartée juste de quelques millimètres. Çà sera intéressant ici de suivre nos enquêteurs qui vont tenter de s'engouffrer là où ils peuvent, pour exploiter chaque détail, chaque faille, et ainsi provoquer des ouvertures qui, multipliées, vont donner des accès supplémentaires. La recherche de la vérité et du succès de cette enquête - sauver des vies ! - se payera cher en énergie et en neurones !

Le problème est que l’adversaire va utiliser les mêmes outils pour arriver à ses fins ...

L’auteur fera défiler des scènes qui correspondent pile-poil à son style ! C’est dérangeant, violent, frustrant et ça rend dingue, quelle torture ! Et ce n’est pas tout ! Lorsque nous imaginons être quasiment au dénouement - chose bien étrange, car il reste plus de 200 pages ! -, l’auteur nous jette dans un nouveau couloir qui s’ouvre sur une toute nouvelle perspective. Niveau rebondissement, ça secoue !

Entre « biohackers », manipulations biologiques ou génétiques, Franck Thilliez nous mène par la baguette, comme des moutons, vers des directions improbables ! Et pourtant. 

L’Homme est fou - vous en doutez encore ? - et veut absolument aller plus loin, de plus en plus vite, dans une direction qui s’éloigne toujours un peu plus de la nature et qui s'approche à grand-pas vers l'absurde. 

La présence, le charisme et la hargne de Sharko s’animeront et se répercuteront à nouveau avec fracas contre les pages que nous tournons. Nous observerons également un homme qui semble épuisé et anéanti par un passé pas si simple. Franck et Lucie se sont unis pour le meilleur et pour le pire ? Heureusement pour eux, concernant ce dernier point.

Franck et Lucie me font penser à deux êtres qui se tiennent par la main, en équilibre sur un fil au-dessus d’un précipice, se penchant chacun d’un côté, les bras tendus. L’un ne va pas sans l’autre, si les mains se lâchent, les deux chutent !

Franck Thilliez met en scène des personnages forts et cassés à la fois, face à des situations semblant inextricables. Celles-ci sont subtiles, minutieusement préparées et franchement déstabilisantes. Bon sang, quelle imagination et quelle sagacité !

« Luca ». Ce bébé, semblant être tout à fait normal, va s’avérer être un élément-clé de cette intrigue. Mais ça, vous deviez certainement vous en douter !

Au terme de cette lecture, j'ai envie de me poser la question suivante: que recherche l'Homme, finalement ? Une réponse ?


Bonne lecture. 

 

Commenter cet article

Alex-Mot-à-Mots 02/05/2019 13:10

Un sujet qui pose question.